Le Rêvoir

Actualités

Dans la cadre du festival « Escale dans les étoiles » qui relie sept communes autour du thème des étoiles en Septembre et Octobre 2017, les artistes de la compagnie viendront planter leur univers nomade pour un passage éphémère d’une journée. Accueillis à Cugnaux, Villeneuve sur Garonne et Roques sur Garonne.

Gens de passage, habitants de toutes générations, vous êtes invités à venir vous plonger et replonger dans vos rêves, ceux de votre sommeil et venir prendre le temps de vous pencher sur cet espace clandestin du rêve et d’en dérouler une mémoire qui enrichit notre veille à tous.

DSC_1217    DSC_1314    IMG_0592

 

  LA MATIÈRE DU RÊVE

 74447

Le rêve est quelque chose que nous avons tous en commun par delà nos différentes cultures.
L’expérience du rêve est vécue par tous, du plus petit enfant auvieillard, que les mots, les images, les sons ou le mouvement nous manquent, nous rêvons tous à notre manière.
Personne n’est véritablement choqué par le rêve d’un autre aussi absurde ou monstrueux soit il. C’est un espace sans barrière, incohérent,fulgurant, totalement, follement libre. Tout est possible et
permis, sans qu’interviennent les jugements moraux. En outre, si nous n’appréhendons pas un rêve de la même manière qu’un fait réel, nous le vivons etnous pouvons en cultiver une mémoire, en délivrer un récit oral ou écrit. A notre époque où tout va si vite, nous ne prenons aujourd’hui guère le temps de nous attarder sur nos rêves, ou bien seulement à titre individuel ou privé.
Le fait de s’emparer collectivement de la matière si singulière et précieuse des songes et d’y accorder un temps et un espace dans un lieu public contribue à créer des liens d’une autre nature entre les gens. Le quotidien est transfiguré, la parole circule autrement et les
connivences se font.
Et c’est précisément dans le pouvoir d’une parole libérée que nous puisons le moteur pour construire et inventer sans cesse les conditions d’existence de cet ambitieux projet de collecte. Nietzsche à écrit cette phrase que nous aimons : « Le temps clandestin c’est la joie de revivre à soi »
Nous souhaitons offrir aux gens de passage, habitants de toutes générations, des lieux où se donner le temps de se pencher sur cet espace clandestin du rêve. Nous aimons créer les conditions favorables pour que chacun puisse se tenir et explorer cet espace inépuisable de création que leur offre leur inconscient et d’en dérouler une mémoire qui enrichie notre veille à tous.

                         Qu’est-ce que le Rêvoir ?

Le Rêvoir est aussi un projet artistique pluridisciplinaire qui met en œuvre des collectes de rêves, ceux du sommeil, et leurs restitutions auprès d’habitants d’un territoire et/ou des visiteurs d’un lieu ou d’un événement.
Les collectes se déroulent selon plusieurs modalités en fonction du projet élaboré avec chaque partenaires et toujours à l’aide de supports et de médiations multiples (espaces d’écritures, temps d’enregistrements vocaux…). Ces derniers permettent de recueillir la matière première du travail artistique, tout en tissant un lien constant et précieux avec la population.
La compagnie propose tout au long et à l’issue de sa récolte de restituer la matière collectée, sous forme de représentation théâtrale, chorégraphique, musicale ou plastique en fonction des artistes invités sur le projet.

                         Les rendez vous…avec l’inconnu :

IMG_0419

Plusieurs rendez vous artistiques appelés rendez vous avec l’inconnu peuvent ponctuer le temps de collecte. Ce sont des restitutions publiques, où un ou plusieurs artistes se saisissent de la matière collectée pour présenter une petite forme. Ces rendez vous nous permettent de maintenir un lien avec le public durant le temps de collecte, faire des ponts entre la matière recueillie et la façon dont les artistes s’en saisissent.

Les formes que peuvent prendre les rendez vous avec l’inconnu sont multiples et se déroulent en salle ou dans l’espace public. Des plus classiques comme une lecture musicale, au plus incongrues
comme une improvisation entre musiciens et danseurs autour d’un rêve particulier. Elles peuvent aussi inclure la population dans le processus de création.
Les enfants d’une classe peuvent par exemple être invités à proposer des productions plastiques autour des rêves collectés, accompagnés par un(e) plasticien(ne) dans l’optique d’une exposition

                          Les espaces d’écoutes et de collectes
‘

Les Rêvoirs:

Les rêvoirs sont des objets déposés en un lieu permettant de récolter les rêves auprès de la population. Il est à chaque fois pensé par les artistes associés en fonction du contexte du projet.
Exemple : Dans le cadre d’un projet de collectage réalisé au quartier des Mazades de Toulouse, la
plasticienne Anne Da silva a réalisé un Rêvoir dans lequel les habitants ont déposé le récit manuscrit de leurs rêves durant 4 mois.
‘‘IMG_0561

Les Rêves à Son

Ce sont des espaces d’écoute et de rêves dans lesquels sont conviés les habitants
‘‘DSC_1264

Les Onirographes

Ce sont des supports d’écriture. Le mobilier est chaque fois pensé en fonction du contexte de façon à créer des espaces poétiques.
‘‘escale armoire renard

L’armoire

Les visiteurs ont aussi la possibilité de confier leurs récits de rêves au creux d’une grande armoire qui est notre studio d’enregistrement nomade et ainsi notre moyen « d’archiver » les rêves.
Le public est invité à entrer à l’intérieur : une armoire double, un espace intime pour prendre le temps de se pencher sur ses rêves, puis d’en faire un enregistrement sonore…
L’armoire est souvent dans les contes un lieu de passage entre le monde réel et le monde imaginaire, féerique…C’est l’endroit où enfants nous aimions nous cacher, nous faire tout petits entre les boites et les vêtements, nous dérober ainsi au vacarme du quotidien et y raconter nos secrets…

        La grande échappée des rêves: Une restitution éphémère

Les artistes de la Compagnie du Rêvoir auront durant toutes ces semaines, recueilli les récits de rêves des habitants du quartier et des passants. Puis à l’issue de ce temps de collecte ils proposent
d’en restituer la matière, le souffle et la musicalité, avec leurs corps, leurs voix et leurs instruments. Le public pourra alors redécouvrir ses propres rêves passés par leur filet.
A plus long terme, les récits recueillis lors des différentes étapes du Rêvoir formeront le matériau, la trame d’un chantier d’écriture dramatique donnant lieu à une création théâtrale.

 

La Nuit du Rêve : vendredi 12 février de 19h à 23h au Musée des AUgustins

Flyer Rêvejpg_Page1 Flyer Rêvejpg_Page2

La Compagnie du Rêvoir présente :

La Grande Echappée des Rêves

restitution théâtrale et musicale des récits de rêves collectés
au sein de l’exposition Ceci n’est Pas un Portrait au Musée des Augustins.

Depuis l’inauguration de l’exposition le 21 Novembre 2015, l’équipe de la Compagnie du Rêvoir a recueilli des récits de rêves écrits et sonores grâce à une très belle installation en fin de parcours d’exposition, ainsi qu’à notre Rêve à Son.
Cette nouvelle Echappée se déroulera en trois temps lors de la Nuit du Rêve ce vendredi 12 Février 2016 à partir de 19h.
AU programme, parmi d’autres réjouissances concoctées par l’équipe de médiation  du Musée des Augustins :
à 19h : ouverture de la Nuit du Rêve
19h30 : un Bestiaire
20h30 : Petits Rêves en Famille
21h30 : Sans parachute
23h : clôture de la soirée

avec:
 Rachel Da SIlva, Igor Huillet, Ingrid Obled, Céline Verdier

pour plus de renseignements :
La Compagnie du Rêvoir:  http://compagniedurevoir.com/le-revoir/
renseignements et inscriptions au Musée des Augustins : 05 61 22 39 03

Revoir_Figures_Fantaisie_Nin AUGUSTINS

L’échappée des rêves… et leur collecte !
Dimanches 20 décembre et 3 janvier, de 15h à 18h dans l’exposition « Ceci n’est pas un portrait »
Doris Valène, documentaliste en chef du musée des Augustins a découvert il y a quelques temps dans les combles oubliées du musée deux étranges créatures au fond d’une vieille et drôle d’armoire.
Depuis, ces deux personnages errent parmi les tableaux et ont noué des liens tout particuliers avec les figures qui peuplent l’exposition « Ceci n’est pas un portrait »
Ces êtres se nourrissent de rêves, et ont grand appétit… Doris Valène vous donnera la marche à suivre pour les rassasier, et vous fera pénétrer dans cette mystérieuse armoire.